Comment bien choisir vos  télécommandes ?

Vous envisagez de les remplacer ou d’en installer d’autres.

Vous souhaitez installer un portail électrique, une porte de garage électrique ou d’autres systèmes. Par exemple télécommander vos éclairages de la cour en rentant dans la soirée ou en partant tôt le matin. Vous avez besoin de télécommandes à distance, comment bien les choisir ? Ci-après quelques réflexions importantes que vous devez faire avant d’effectuer votre choix.

Il en existe plusieurs types : vous devez les choisir en fonction de vos besoins et du degré de sécurité souhaité.

Les bonnes questions à se poser : Quelle sécurité/fiabilité je souhaite en attendre ? Quelle fréquence utiliser ? Nombre et type d’appareils que je veux commander ? Combien de personnes doivent en détenir une ? Toutes les personnes doivent-elles utiliser toutes les fonctions ?

Quelle sécurité/fiabilité je souhaite en attendre ?

Pour un portail, des lumières extérieures : le degré de sécurité peut être faible. Pour un ou des garages, ou une alarme à commander à distance : le degré de sécurité doit être élevé .

Quelle fréquence utiliser ?

Les fréquences normalisées et autorisées en EUROPE par L’A.R.C.E.P (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes anciennement appelée A.R.T avant 2005), les plus utilisées sont le 433.92Mhz et le 868 à 870Mhz en AM et en FM. Les fréquences de 26.957 à 27.283Mhz demeurent utilisables, ainsi que les fréquences de 40.660 à 40.700Mhz. Les fréquences de 30.875, 30.900, 30.950, 71.325, 71.375, 71.775, 407.700, 407.900, 407.925 sont interdites en France.

Si vous êtes situé en zone ‘normale’, à la campagne ou en province, dégagée, peu ou pas d’obstacles, peu ou pas de perturbations radio-électriques, peu ou pas de ligne HT ou d’antenne de forte puissance : Préférez le 433Mhz en AM, plus répandue, offre importante sur le marché, plus facile à remplacer.

Si vous êtes en zone ‘perturbée’, en ville, obstacles nombreux, en terrain accidenté, structures métalliques, ligne HT ou antenne à proximité, résidences importantes : Préférez le 433Mhz en FM, car cette fréquence a une meilleure pénétration en intérieur de bâtiment à structures métalliques. Cette fréquence est beaucoup moins sujette aux perturbations radio-électriques. Seul bémol, elle n’est pas très utilisée par les fabricants donc offre plutôt restreinte.

La fréquence de 868Mhz en AM et en FM n’est pas la plus utilisée pour les télécommandes d’accès à distance : L’offre est très restreinte à quelques fabricants (Sommer, Dickert, Cardin entre autres…). Cette fréquence est beaucoup utilisée pour les systèmes d’alarme de dernière génération en 868mhz AM. Par contre cette fréquence est sujette à des perturbations radio-électriques car proche des fréquences utilisées par la téléphonie mobile.

Nombre et type d’appareils que je veux commander ?

De la réponse dépendra le nombre de touches (canaux) de vos télécommandes. Considérez cependant que les modèles courants disposent de 2 ou 4 touches (plus rares mais pas introuvables 5, 6 , voire jusqu’à 40 canaux. Dans notre boutique, une télécommande à 12 canaux).

Nombre d’utilisateurs ?

Vous indiquera le nombre de télécommandes à vous procurer. Il peut être intéressant de ne se procurer qu’une ou deux télécommandes de la marque du matériel que l’on installe. Ensuite dupliquer les touches de ces télécommandes que l’on souhaite utiliser sur plusieurs télécommandes copieuses.  On peut les trouver en plusieurs touches (2 ou 4 en général), en multi-fréquence AM et FM (plusieurs fréquences de 224 à 868 mhz dans le même boîtier) à codes fixes et rolling-code, ou en une seule fréquence de 433Mhz en AM en code fixe pouvant copier 4 marques différentes sur chacune de ses touches et longue portée de 500m. Les télécommandes copieuses sont souvent moins chères que les télécommandes vendues par les équipementiers en portails électriques, et tout aussi fiables.

Toutes les personnes doivent-elles utiliser toutes les fonctions ?

Ont-ils tous besoin de toutes les fonctions des télécommandes ou juste 1 ou 2 ? C’est le cas des propriétaires loueurs d’appartements qui ont un portail électrique commun avec les résidents. Les résidents ne sont pas autorisés à accéder aux domaines privés. Ils n’ont pas à avoir à disposition ces commandes de garage, portes, alarmes ou autres dispositifs installés dans le secteur privé. Ils n’auront donc peut-être besoin que d’une ou deux touches.

Les types de télécommande, les choisir à code fixe ou à code complexe, en fonction de leur degré de sécurité :
  1. A dip-switch (micro-interrupteurs), codage simple : en général au nombre de 10 qu’il faut positionner sur on/off (ou 1/0) pour composer le code radio. Ce système est facile à programmer, pas forcément bon marché (micro-interrupteurs plus chers qu’un système de codage électronique). Le niveau de sécurité est FAIBLE : code visible et facile à reproduire en cas de perte ou ‘d’emprunt’ de la télécommande.
  2. Par codage fixe complexe par apprentissage : La télécommande contient des milliers voire millions de codes dans une puce électronique. Ces codes sont introduits par le fabricant de manière aléatoire. Un code aléatoire contenu dans la télécommande est enregistré directement par appui d’une touche sur le récepteur qu’elle doit commander. Lui seul pourra reconnaître ce code. Le niveau de sécurité est plus élevé car le code est invisible et difficile à reproduire par un malfaiteur.
  3. En Rolling-code (ou code tournant ou Keeloq), codage complexe à apprentissage : La télécommande contient des millions voire des billions de codes dans une puce électronique qui changent à chaque émission. Ces codes sont introduits par le fabricant. Le récepteur radio qui devra être commandé par ce boîtier contient lui aussi ces mêmes millions ou billions de codes. Le code attendu par le récepteur pour activer la sortie associée change lui aussi après chaque réception. Le récepteur attend le code suivant que seule la télécommande enregistrée peut lui envoyer et qu’il sera seul à interpréter. Le niveau de sécurité est là très élevé car le code est invisible et changeant en permanence.

2 modèles de télécommandes parmi d’autres que nous proposons sur notre site :

A rolling-code avec fonction copie de codes fixes.

En multifréquence de 224 à 868Mhz

Tous ces types de codage peuvent toujours être ‘captés’ à distance par un malveillant équipé d’un scanner de fréquence sophistiqué, oui mais :
  1.  DIFFICILEMENT FAISABLE : à condition qu’il se trouve au bon endroit (connaisse l’adresse, et ait intérêt à y pénétrer), et au bon moment (il doit enregistrer la fréquence au moment exact où l’utilisateur appuie sur la touche de sa télécommande). A la bonne distance (pour être sûr de la capter, dans les 30m). Ca fait beaucoup de conditions. En effet, car la puissance de l’émission radio de ces types de télécommandes est de l’ordre de 1mW. Elle ne dure que 1 à 3secs et porte à une distance de 25 à 80m.
  2. TRES IMPROBABLE : Pour les 2 premiers types de codage, s’il arrive à enregistrer le code (ce qui est peu probable vu les conditions à respecter), il arrivera à reproduire le code et à l’utiliser sur une télécommande compatible.
  3. DEFINITIVEMENT IMPOSSIBLE DANS LE DERNIER CAS : En Rolling-code, il ne pourra rien faire avec le code enregistré, car celui-ci aura déjà changé au prochain appui sur la même touche ou même sur une autre. Il en sera pour ses frais.
  4. IMPOSSIBLE DANS CE CAS : La copie sur une télécommande copieuse car elles doivent pratiquement se toucher ou être au maximum dans les 30cm.

Si malgré tout vous avez des difficultés à vous y retrouver, nous nous ferons un plaisir de vous apporter plus de renseignements.